Biographie

Garou, alias Pierre Garand, est né le 26 juin 1972 à Sherbrooke, une petite ville au Sud du Québec, pas très loin de Montréal.

 

Capture

(Maison natal de Garou à Sherbrook)

 


Son père, maintenant à la retraite, était garagiste et sa mère était femme au foyer. Il a une sœur de 10 ans son aînée. Pierrot (son premier surnom) a grandi dans une maison au bord d'un lac où il menait une vie tranquille. Il était plutôt calme et timide. Petit, il souhaitait devenir psychologue. Il a aussi dit qu'il aurait voulu devenir aventurier ou archéologue, c'était un fan d'Indiana Jones. Dès son plus jeune âge, son père lui fait découvrir et aimer la musique

Capture 01

Jusqu'à 14 ans il était toujours le premier de la classe, « mais à 15 ans, la musique et la philosophie ont pris le dessus. Je me posais beaucoup de questions. J'étais en rébellion permanente, j'étais un petit voyou, je voulais sortir tout le temps, je faisais des bêtises. Je me cherchais, et j'ai fait partie de plusieurs bandes : j'ai été Punk puis Heavy Metal ».

Capture02
C'est vers l'âge de 15 ans que ses proches commencent à l'appeler "Garou", en raison de son caractère indiscipliné et de son amour pour la vie nocturne. Il venait de déménager en ville. Il avoue, en effet, avoir été très rebelle et en avoir fait voir de toutes les couleurs à ses parents. Maintenant il les considère comme ses meilleurs amis.

En 1988, à l'âge de 16 ans, il monte un groupe avec des amis « pour s'amuser » : "Windows and Doors", dans lequel il joue de la guitare et parfois fait les voix hautes ! (et oui, c'est lui qui le dit).

A 17 ans, il décide d'arrêter ses études et il s'engage dans l'armée. Il joue de la trompette dans la fanfare pour remonter le moral des troupes. Mais la discipline militaire ne lui convient pas et décide finalement d'enchaîner les petits boulots : vendeur de vêtements et employé dans les travaux publics. Néanmoins, sa grande passion reste la musique.

En 1992, alors qu'il assistait dans un bar au spectacle d'un ami, Louis Alary, ce dernier lui demande de venir sur scène et de chanter quelques chansons. Le patron du bar, rapidement enthousiasmé par les capacités de ce jeune interprète, lui propose alors de revenir régulièrement chanter et c'est ainsi que Garou devient chansonnier. Sa voix avait changé, bien sûr, car il avait mué. Il dit que sa voix rauque vient du whisky et des cigares....

Au fil du temps, des musiciens viennent se joindre à lui, et ensemble ils fondent "Garou and The Untouchables" ("Garou et Les Incorruptibles").
Suite...

Garou et son groupe jouent surtout du Rythm'n Blues, mais Garou chante aussi de la musique française et espagnole. Il gratte également à la guitare, joue du piano ainsi que de la trompette. Ses influences sont notamment Joe Cocker, Harry Connick Jr., Frank Sinatra et Brel, pour ne citer qu'eux. Il est également un grand fan de Joe Dassin. Pendant 5 ans ils font la tournée des bars québécois. Il vie de cela mais ne pense pas être chanteur toute sa vie. En effet, Il projette de rentrer à l'université à l'âge de 25 ans, mais l'histoire en décide autrement...
 
.......

Le succès que connait Garou et son groupe est tel que Luc Plamondon entend rapidement parler de lui. Il vient l'écouter au "Liquor Store", le bar de Magog où Garou se produit alors, et lui demande d'auditionner pour "Notre-Dame de Paris". La magie opère tout de suite et Garou intègre la troupe du spectacle. La suite, tout le monde la connait : le spectacle rencontre un succès phénoménal en France et s'exporte, avec le même succès, dans tous les pays francophone. L'aventure ne fait, néanmoins, que commencer. Il s'agit maintenant de partir à la conquête du public anglophone et c'est tout naturellement que l'on retrouve Garou dans la version anglaise du spectacle, à Londres. Lorsqu'on lui demande pourquoi il a accepté le rôle qui est d'un style très différent du sien, il répond : « Cette comédie musicale ouvre mon registre de voix au maximum. J'ai été retenu, je crois, pour ce que j'avais de blues. Quasimodo, dans l'âme, est un bluesman, même si on oublie les notes blues dans la façon de chanter ». « Moi, ce que je voulais, ce n'était pas la popularité, c'était exprimer au mieux le message de Quasimodo. Je pensais que j'allais être ce personnage maquillé et rester un inconnu ».
Mais Garou est peut-être LA révélation de Notre-Dame, comme beaucoup de gens le disent.(Le liquor store)
 
.......
Garou se fait également connaître en chantant et en jouant dans l'émission télévisée "Les Couche-Tôt", un talk-show diffusé au Québec et en Suisse.

Le 1er septembre 1998, Garou recoit son premier prix, le prix "Grand Coup De Cœur", à l'occasion de la soirée Prix Platine de la radio québécoise "Rock-Détente".

Le 31 octobre 1999, le Félix de la Révélation de l'année lui a été décerné lors de la remise des prix du gala de l'ADISQ (équivalent québécois des Victoires de la musique).

Concernant sa carrière solo, il prépare actuellement son premier album qui devrait sortir en automne 2000. Cet album contiendra des reprises (comme peut-être une version salsa de "La Bohême" de Charles Aznavour) et des chansons originales en français, dont certaines seront signées Luc Plamondon et Daniel Lavoie.

Il veut essayer de « faire quelque chose en français qui sonne », tout en restant dans son style de musique. C'est un défi qu'il s'est donné. Il a eu le déclic en écoutant le funk de Sinclair et le blues de De Palmas.

Garou aime le contact avec les gens. Malgré son succès, il a su rester lui-même et n'a pas pris la grosse tête. « L'essentiel, c'est de rester toujours le même. La simplicité est une vertu et une valeur très importante pour moi. Quant à mon mot préféré, c'est l'authenticité ». Il prône aussi le rêve pour s'échapper du monde difficile dans lequel on vit. Lui-même a plein de rêves ; il veut être pilote et avoir un hydravion, faire de la plongée sous-marine, le tour du monde. Il a aussi de grands rêves, comme celui de « faire le bonheur autour de moi ».

Le cinéma l'intéresse, pour se mettre dans la peau d'autres personnages. Garou pourrait, peut-être, faire prochainement une apparition dans un film anglais.

« Je veux être heureux, pas populaire, et que les gens qui viennent à mes rendez-vous repartent avec le sourire et un petit rayon de soleil dans le cœur ». Il adore les enfants et souhaite en avoir plus tard. Il aime l'eau, les balades en bateaux et la pêche. Il essaie de rester proche de la nature, ce qui n'est pas très facile avec l'emploi du temps qu'il a... Il a maintenant un filleul, Gabriel, qu'il adore.

Garou a participé à des œuvres de bienfaisance ; comme tout le monde le sait, il est un membre parfait des "Enfoirés" depuis deux ans, il a participé à "Ensemble contre le SIDA" où il a notamment chanté en duo avec Hélène Ségara : "L'amour existe encore". Il a aussi parrainé "le père Noël vert" et une institution pour les personnes âgées au Québec.

Dernièrement, Garou a signé un contrat avec René Angelil qui devient donc son producteur...

5 votes. Moyenne 3.00 sur 5.